Avons-nous toujours le choix dans la vie?

Denis Bakajika
Selon moi, quelque que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons, nous avons toujours des choix. Mais parfois nous oublions les choix alternatifs et nous considérons le choix restant comme étant une obligation. C’est faux, nous avons toujours le choix. Même s’il y a des solutions qui ne sont pas acceptables elles existent et nous devons les reconnaître. Sinon, nous nous considérons comme prisonnier d’une situation, d’un travail, du conjoint, de responsabilités parentales etc… Considérer les autres choix comme étant possible ne signifie pas qu’on choisira un autre choix que celui qu’on a fait. Ça signifie simplement reconnaître notre liberté inaliénable de choisir. Ça nous rendra responsable des choix que nous avons fait. C’est la seule façon de sentir qu’on est libre et de permettre un changement possible. S’il n’y a pas de choix à faire alors effectivement on n’a pas le choix. Dans les expériences que je connais, chaque fois on a le choix. En fait, on a même plusieurs choix. Je suis né. La question de choix ne se pose pas de naître ou pas (cela dépend de nos croyances sur la naissance et le bébé). Aujourd’hui j’ai le choix de vivre de profiter de cette naissance et de vivre ou de mourir? Camus disait que le suicide est la plus importante des questions philosophique parce qu’elle répond à la question est-ce que la vie vaut la peine ou non d’être vécue. Est-ce que j’assume mon choix de vivre ou alors je me dis que c’est comme ça je n’ai pas le choix? Le fait qu’il neige ou pas, je n’ai pas de choix dessus. Mais j’ai le choix de rester à l’intérieur ou de sortir au froid. Est-ce que j’ai le choix de rester à l’intérieur ou je n’ai pas le choix il faut que j’aille travailler? Est-ce que je n’ai pas le choix d’aller travailler?Faisons seulement attention parce que la pensée, “je n’ai pas le choix” conduit aux actes désespérés et justifie la violence.

Je me présente

Bonjour,
Je vais à l’école secondaire catholique sainte trinité à Oakville. Plus tard, j’aimerais travailler dans le monde des affaires international et j’aimerais débuté mes études poste-secondaire à l’université qui m’accepteras, la philosophie et le monde des affaires ce ce qui m’interesse.